Conducteur de travaux

L’univers de la construction vous passionne ? Organiser, gérer, planifier sont des missions qui vous attirent ? Vous êtes en quête d’action et souhaitez travailler sur le terrain ? Il y a fort à parier pour que le métier de conducteur de travaux vous plaise !

Photo d-un condcuteur de travaux sur chantier

Pièce maîtresse des projets de construction, le conducteur de travaux intervient sur les chantiers de BTP (Bâtiment et Travaux Publics). Absolument sur tous les fronts, il pilote les opérations de A à Z. Il couvre en effet toutes les étapes de construction, de la préparation du chantier, à l’achèvement des travaux, en passant par le suivi et l’organisation.

Que vous soyez étudiant, jeune diplômé, ou en reconversion professionnelle, cette fiche métier s’adresse à vous ! Nous vous proposons de partir explorer les rouages du métier passionnant de conducteur de travaux à travers ses missions au quotidien. De la formation, aux débouchés professionnels, en passant par les compétences, les perspectives salariales et les conditions de travail… On vous dit absolument tout !

En quoi consiste le métier de conducteur de travaux ?

En véritable chef d’orchestre, le ou la conductrice de travaux de travaux coordonne et dirige toutes les phases d’un projet de construction. Sa mission principale consiste à préparer et à organiser les chantiers, à suivre leur exécution, tout en s’assurant d’avoir à disposition les ressources humaines et matérielles nécessaires. Il doit pour cela respecter le cahier des charges remis par le maître d’ouvrage (client), en prenant en considération le budget alloué, les délais, les normes et réglementations en vigueur, ainsi que les exigences en termes de qualité.

Le champ d’intervention du conducteur de travaux s’avère extrêmement large. Il s’assure de la performance économique du projet, et reste présent pour faire face aux aléas de chantier. Il travaille de concert avec le chef de chantier, chargé de manager les équipes et de lui communiquer de précieuses informations. Le conducteur de travaux œuvre également en étroite collaboration avec de nombreux corps de métiers tels que le directeur de chantier, les architectes, les ingénieurs, les techniciens et les artisans.

Le métier de conducteur de travaux est aussi connu sous d’autres intitulés de postes. En voici quelques synonymes :

  • pilote de chantier
  • coordinateur de travaux
  • superviseur de travaux
  • chef de travaux

Quelles sont les missions du conducteur de travaux ?

Extrêmement polyvalent, le conducteur de travaux est le gestionnaire du chantier. Aussi, il se voit confier de nombreuses missions très variées. Ces dernières couvrent trois champs essentiels : la gestion opérationnelle, la gestion administrative, ainsi que la gestion managériale. Voici une liste non exhaustive de ses tâches au quotidien :

  • Assister le chargé d’affaires dans la réponse aux appels d’offres (construction, réhabilitation, rénovation…)
  • Participer aux réunions techniques avant le début du chantier
  • Analyser le dossier technique (plans d’architectes, études des ingénieurs
  • Vérifier le budget prévisionnel
  • Effectuer les demandes d’autorisation et obtenir les documents nécessaires à la mise en place des chantiers
  • Préparer le site de construction
  • Élaborer un processus de réalisation détaillé de suivi et de contrôle (rétroplanning des travaux…)
  • Coordonner les équipes
  • Sélectionner certains fournisseurs et sous-traitants pour les matériaux, le matériel et les engins de chantier
  • Communiquer avec les clients, les fournisseurs, la direction du chantier, les sous-traitants…
  • Organiser les postes de travail, définir les process mis en œuvre sur les chantiers et les optimiser afin de répondre aux normes de sécurité, de qualité et de budget prévues au cahier des charges
  • Contrôler et assurer l’exécution du chantier grâce aux rapports du chef de chantier
  • Effectuer un suivi de l’activité des chantiers et de l’avancement des différents lots par des points réguliers avec les chefs de chantier.
  • S’assurer du respect des normes et réglementations en matière de qualité, de sécurité et d’environnement
  • Rédiger des comptes rendus relatifs à l’avancement des travaux à destination du directeur de chantier
  • Assurer la bonne réalisation du chantier et assister à l’achèvement du chantier

Quelles sont les compétences du conducteur de travaux ?

Durant son parcours universitaire et professionnel, le conducteur de travaux acquiert les compétences dont il a besoin. Pour exercer ce métier et évoluer sur ses fonctions, il doit entre autres :

  • Analyser un appel d’offres
  • Posséder de solides connaissances en économie de la construction
  • Détenir de solides connaissances en gestion (administrative, financière, juridique…)
  • Maîtriser la gestion de projet 
  • Savoir manager des équipes
  • Connaître les normes qualité (ISO 9000), de sécurité et d’environnement (ISO 14001), haute qualité environnementale (HQE)
  • Savoir analyser un dossier technique et proposer des ajustements
  • Maîtriser les outils de métrage (niveaux, lasermètre…) et de gestion de projets (MS Project…)
  • Posséder des connaissances en métrage (surface, volumes…)
  • Maîtriser les techniques du bâtiment et de la construction (BTP, génie civil…)
  • Connaître l’ensemble des corps de métier (maçon, géomètre, etc.) présent sur un chantier
  • Savoir coordonner le bon déroulement d’un chantier

Quelles sont les qualités requises pour devenir conducteur de travaux ?

Au-delà des compétences techniques, le futur conducteur de travaux doit posséder certaines compétences humaines. Ces savoir-être sont reliés à sa personnalité, à son fonctionnement propre, ainsi qu’à ses appétences naturelles. Parmi eux, on peut citer :

  • l’organisation
  • la rigueur
  • l’autorité et le leadership naturels
  • le sens des responsabilités
  • la résistance au stress
  • l’adaptabilité
  • l’aisance relationnelle
  • l’esprit commercial
  • la réactivité 
  • la force de proposition 
  • la disponibilité

Quelles sont les conditions de travail du conducteur de travaux ? 

Les conditions de travail du conducteur de travaux varient en fonction des employeurs ainsi que des chantiers. Pour autant, il s’agit d’un métier à responsabilités qui requiert de se rendre facilement disponible. Cela peut parfois nécessiter de travailler en horaires décalés, voire même le week-end.

En fonction des chantiers, le conducteur de travaux peut être amené à se déplacer fréquemment. De manière plus ou moins occasionnelle, il doit pouvoir se rendre dans une zone géographique éloignée de son domicile. 

Le conducteur de travaux peut décider d’exercer pour le compte d’une entreprise privée, ou pour les collectivités territoriales (sur concours de l’État).

Quel niveau d’étude et formation pour devenir conducteur de travaux ?

Le métier de conducteur de travaux induit des responsabilités importantes. Au fil des années, il est devenu plus exigeant et polyvalent. C’est pourquoi envisager des études permet d’y accéder et d’évoluer plus facilement en cours de carrière. Pour autant, certaines entreprises recrutent des conducteurs de travaux à partir du niveau Bac, dès lors qu’ils ont une solide expérience du terrain. 

Pour d’autres postes, un niveau Bac+5 est requis. Bien qu’il existe des cursus ingénieur généralistes, mieux vaut privilégier un parcours de formation spécialisé dans le secteur de la construction (bâtiment, travaux publics, génie civil, études techniques…). Voici quelques exemples de formations qui permettent d’accéder à cette profession :

Niveau Bac :

  • Bac pro Technicien du bâtiment : organisation et mise en œuvre
  • Bac pro Travaux publics

Niveau Bac+2 :

  • BTS Bâtiment
  • BTS Travaux publics
  • DUT Génie civil options travaux publics et aménagement
  • DUT Génie civil option bâtiment

Niveau Bac+ 5 :

  • Diplôme d’ingénieur de l’ENPC (Ponts et Chaussées)
  • Diplôme d’ingénieur l’ESTP (École supérieure des travaux publics)
  • Diplôme d’ingénieur de l’ENTPE (École nationale des travaux publics de l’État)
  • Diplôme d’ingénieur des Mines

Quel est le salaire moyen d'un conducteur de travaux ?

Le conducteur de travaux fait partie de la catégorie socioprofessionnelle des ingénieurs, cadres de chantier et conducteurs de travaux du bâtiment et des travaux publics. 

Un débutant peut prétendre à un salaire moyen mensuel de 2000 à 2500 euros brut en fonction de son niveau d’étude. Avec une expérience de 3 à 10 ans, le conducteur de travaux peut obtenir entre 2750 et 3000 euros brut mensuels. 

La rémunération d’un conducteur de travaux confirmé peut varier entre 3500 et 4500 € brut mensuels. 

Débouchés et offres d'emploi pour le métier de conducteur de travaux

Le jeune diplômé peut occuper un poste de chef de chantier ou d'aide-conducteur de travaux. Il doit en effet justifier d’une expérience minimum de 2 ans pour occuper un poste de conducteur de travaux. Puisqu’au-delà du parcours de formation, l’expérience terrain reste capitale, les nouvelles recrues ayant réalisé des stages significatifs en tant que chefs de chantier peuvent parfois y accéder plus rapidement. Selon l’APEC, environ 24 % des offres d’emploi s’adressent à des profils juniors.

En cours de carrière professionnelle, le conducteur de travaux peut évoluer vers des fonctions de supervision et d’encadrement d’une équipe de conducteurs de travaux. Il peut ainsi exercer en tant que directeur de travaux, ingénieur de chantier, ingénieur de travaux, ingénieur commercial ou encore ingénieur travaux en génie civil. 

C’est un métier pour lequel les entreprises recrutent beaucoup ! Aussi, de nombreuses opportunités s’ouvriront à vous. 

Si vous êtes à la recherche de votre futur job, nous vous invitons à consulter nos offres d’emplois de conducteur de travaux. Restez connecté, celles-ci sont régulièrement mises à jour ! Vous pouvez également nous adresser votre candidature spontanée en seulement quelques minutes.

Nos dernières offres d'emploi

SANITHERMIC
Bureau d'études

Conducteur de travaux CVC Plomberie F/H

Ville
Castries
Contrat
CDI
LHERITIER TERTIAIRE
Bureau d'études

Conducteur de travaux plomberie chauffage F/H

Ville
Commercy
Contrat
CDI
TURQUAND LES OLONNES

Technicien Spécialisé Chauffagiste F/H

Ville
Les Sables-d'Olonne
Contrat
CDI

photo d-un conducteur de travaux sur un chantier
No items found.

Voir les offres d'emploi

Conducteur de travaux
CDI. CDD. Alternance ou stage. Nos entreprises n'attendent que vous.
Voir les offres d'emploi

Découvrir d’autres métiers du secteur

Slider Pagination

Installateur Photovoltaïque

Vous êtes à la recherche d’un métier qui a du sens ? Les énergies renouvelables et les technologies innovantes vous attirent ? Votre rigueur ainsi que votre goût pour le travail manuel sont reconnus ? Le métier d’installateur de panneaux photovoltaïques est peut-être fait pour vous !

Conducteur de travaux

L’univers de la construction vous passionne ? Organiser, gérer, planifier sont des missions qui vous attirent ? Vous êtes en quête d’action et souhaitez travailler sur le terrain ? Il y a fort à parier pour que le métier de conducteur de travaux vous plaise !

Dessinateur projeteur

Vous êtes fasciné par le dessin technique ? Passionné par les avancées technologiques ? Reconnu pour votre créativité et votre précision ? Alors, le métier de dessinateur projeteur pourrait bien s’adresser à vous ! Maillon essentiel de la conception, le dessinateur projeteur est chargé de transformer les schémas des ingénieurs et des architectes en plans d'exécution destinés aux professionnels du terrain.

Plombier chauffagiste

Le métier de plombier est de plus en plus associé à celui de chauffagiste. Ces deux domaines se complètent mutuellement. Posséder une double compétence permet à ces professionnels du bâtiment de maîtriser deux secteurs essentiels pour assurer le confort et le bien-être de tous au quotidien.

Électricien

L'électricien est un professionnel spécialisé dans la conception, l'installation, la réparation et la maintenance des systèmes électriques dans les bâtiments à usage domestique, tertiaire ou industriel. Il assure la bonne exécution des travaux sur le plan technique, dans le respect des règles de sécurité et en respectant les délais impartis.

Frigoriste climaticien

Le frigoriste climaticien est un professionnel qui travaille dans le secteur de l'installation, de la maintenance et de la réparation des systèmes frigorifiques et des systèmes de climatisation. Parmi eux, les systèmes de refroidissement, les chambres froides, les climatiseurs, les congélateurs, les réfrigérateurs, les pompes à chaleur, les systèmes de ventilation, les équipements de traitement de l'air, etc.

Technicien maintenance CVC

Le technicien de maintenance CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation) assure la surveillance opérationnelle du fonctionnement des équipements techniques tels que les chaudières, les unités de traitement d'air, les pompes, les échangeurs de chaleur, les systèmes de refroidissement et les systèmes de contrôle.

Chargé d’affaires

Le métier de chargé d'affaires est un poste clé dans une entreprise. Il s'agit d'un professionnel spécialisé dans la gestion des relations commerciales et techniques avec les clients. Le chargé d'affaires est responsable de la gestion d'un portefeuille de client et organise, planifie et exécute des projets tout en respectant des contraintes telles que les budgets et les échéances. Sa mission principale est d'assurer le développement commercial de l'entreprise en fidélisant les clients existants et en conquérant de nouveaux marchés.