Temps de travail : levier de fidélisation des collaborateurs

Semaine de quatre jours, horaires individualisés, télétravail, repos compensateur : quelle est la formule adaptée à votre entreprise ?

Emploi
May 30, 2023

Cela ne vous aura pas échappé, le rapport des salariés au travail évolue, particulièrement depuis la crise Covid. De plus en plus de collaborateurs sont en quête d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Alors que les employeurs cherchent des moyens d'attirer et de retenir les meilleurs talents, la flexibilisation du temps de travail peut être un moyen de répondre à leurs attentes. Découvrez les principales formes d’organisation pouvant être mises en place et les bénéfices qui en découlent, tant pour les salariés que pour l’entreprise.

Temps de travail en règle générale

Généralement et à partir du moment où une personne atteint ses 18 ans, les périodes de travail effectif en temps complet sont fixées à 35 heures par semaine en France, soit 7 heures par jour. Cependant, il convient de noter que certains accords collectifs peuvent prévoir des horaires différents, pouvant aller jusqu'à 39 heures hebdomadaires. Dès que le temps de travail quotidien atteint 6 heures, le salarié doit bénéficier d'un temps de pause d'au moins 20 minutes consécutives pour pouvoir vaquer librement à ses occupations. Selon le code du travail, la durée du temps de travail effectif hebdomadaire ne doit pas dépasser 48 heures sur son lieu de travail sur une même semaine.

Semaine de quatre jours

Cet aménagement consiste à accroître les amplitudes journalières afin de répartir le temps de travail hebdomadaire sur quatre jours au lieu de cinq, permettant ainsi aux salariés de bénéficier d’un jour de repos supplémentaire. Sauf clause dans les contrats de travail prévoyant une semaine de travail de cinq jours, la répartition du travail sur quatre jours pourra être mise en place sur décision de l’employeur, après consultation du CSE, sans que l’accord exprès des salariés ne soit requis.

Lorsque l’entreprise a une durée du travail de 39 ou 40 heures par semaine, mettre en place une organisation sur quatre jours peut se révéler compliqué. C’est pourquoi il est envisageable d’organiser le temps de travail sur deux semaines : une semaine de cinq jours suivie d’une semaine de quatre jours.

Ce dispositif permet au salarié d’aménager ses horaires de travail en fonction de ses contraintes et de ses besoins personnels. Il peut ainsi choisir ses heures d'arrivée et de départ tout en respectant les plages fixes ainsi que la durée du travail en vigueur dans l’entreprise.

Illustration du temps de travail avec un homme qui jongle entre vie professionnelle et vie personnelle
Jongler entre vie professionnelle et vie personnelle, un exercice périlleux

Ils ont mis en place le travail sur quatre jours une semaine sur deux

Notre adhérent ETR (Côtes-d’Armor), entreprise dirigée par Mickaël Herrmann, a mis en place deux équipes qui alternent une semaine de 39 heures sur cinq jours et une semaine de 31 heures sur quatre jours avec le lundi de repos.

« Cette solution nous permet d’avoir du monde toutes les semaines pendant cinq jours »

« Cette solution nous permet d’avoir du monde toutes les semaines pendant cinq jours », tout en permettant aux salariés de bénéficier d’un week-end de trois jours une semaine sur deux. C’est aussi le choix de Bertrand Eury, dirigeant de l’entreprise Eury (Vosges). Outre les bénéfices qu’en retirent les salariés, il évoque les économies financières, ainsi que l’approche écologique de cette organisation qui permet de réaliser des économies d’énergie (carburant, électricité…). « Toujours plus de chiffre, c’est la règle de l’économie actuelle, regrette-t-il. Si l’on raisonne CA, on ne fera jamais de geste pour la planète. » Alors qu’ils travaillaient auparavant chaque vendredi jusqu’à 13h, les salariés travaillent désormais un vendredi sur deux. « Maintenant que la journée du vendredi est une journée entière, les compagnons peuvent attaquer des travaux qu’ils n’auraient pas démarré faute de temps, avant. »

Télétravail

Il s'agit de la possibilité de travailler à distance, en dehors des locaux de l'entreprise. Cette possibilité peut même être mentionnée sur l’offre d’emploi. Cela permet une meilleure flexibilité dans l’organisation des journées de travail et entraîne une suppression des temps et frais de transport pour le salarié. La mise en place du télétravail peut se faire, pour les postes qui le permettent, via un accord d’entreprise, une charte de l’employeur ou encore par un accord avec le salarié (avenant au contrat, mail…).

{{cta-nos-offres="/cta"}}

Repos compensateurs de remplacement

La tendance dans les entreprises du bâtiment est de rémunérer les heures supplémentaires au taux majoré légal en vigueur (25 % de la 36e à la 43e heure ; 50 % à partir de la 44e heure hebdomadaire). Sur décision unilatérale de l’employeur ou pour les salariés qui en expriment le souhait, vous avez la possibilité d’accorder des repos en lieu et place de la rémunération des heures supplémentaires accomplies (1 heure supplémentaire donne droit à 1h15 de repos jusqu’à la 43e heure hebdomadaire et à 1h30 de repos à partir de la 44e heure). Le salarié pourra donc prendre des journées ou demi-journées de repos compensateurs en concertation avec son responsable.

De manière générale, l'aménagement du temps de travail peut constituer un vrai levier de fidélisation et d'engagement des collaborateurs à condition que cet aménagement soit adapté aux besoins et aux souhaits de chacun. C'est pourquoi, avant de lancer ce type de chantier, il est important d’échanger avec tous les métiers, au bureau et sur le terrain. Il faut s'assurer également que les aménagements mis en place ne perturbent pas le bon fonctionnement de l'entreprise et ne créent pas de déséquilibre au sein des équipes.

Aménagement du temps de travail, quels bénéfices pour l'entreprise et ses salariés ?

Des aménagements du temps de travail adaptés peuvent apporter de nombreux bénéfices à l’entreprise et à ses salariés.

Amélioration de la productivité

Les salariés travaillent plus efficacement et atteignent leurs objectifs de manière plus rapide.

Réduction des coûts

L’entreprise et les salariés réalisent des économies, notamment sur les frais de transport.

Amélioration de la satisfaction et du bien-être des salariés

Ce bénéfice peut se traduire par une diminution de l'absentéisme et une augmentation de la motivation et de l'engagement au travail.

Amélioration de l'image de l'entreprise

Cet effet se vérifie non seulement auprès des salariés, mais aussi auprès des clients et des parties prenantes de l'entreprise.

Pour résumer, il convient de bien réfléchir aux conséquences de chaque aménagement et de faire en sorte que chacun puisse travailler de manière sereine et efficace.

En savoir plus ?

Comment l'aménagement du temps de travail peut-il contribuer à améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle des employés ?

L'aménagement du temps de travail peut contribuer de manière significative à améliorer l'équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle des employés. En offrant des horaires flexibles, tels que des horaires à temps partiel, des horaires variables ou des options de télétravail, les entreprises permettent aux employés d'adapter leurs heures de travail à leurs responsabilités personnelles et familiales. Cette flexibilité leur offre la possibilité de concilier plus facilement leurs obligations professionnelles et leurs engagements personnels, favorisant ainsi un meilleur équilibre global.

Un avantage clé de l'aménagement du temps de travail est la réduction du stress pour les employés. En ayant un plus grand contrôle sur leur emploi du temps, ils peuvent éviter les conflits entre les exigences du travail et les obligations familiales. Cela réduit la pression et le stress liés à la gestion de ces conflits, ce qui se traduit par une meilleure qualité de vie au quotidien.

En améliorant l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, cela favorise également une plus grande satisfaction et un meilleur bien-être des employés. Ils disposent de plus de temps pour leurs loisirs, leurs activités personnelles et leur famille, ce qui contribue à leur épanouissement personnel. Avoir un meilleur équilibre de vie conduit souvent à une plus grande motivation et à un engagement accru dans leur travail.

Pour les employeurs, l'aménagement du temps de travail peut être un puissant levier de fidélisation des employés. Lorsque les employés bénéficient d'un aménagement du temps de travail qui correspond à leurs besoins, ils se sentent valorisés et soutenus par leur entreprise. Cela renforce leur engagement envers leur travail et augmente leur fidélité à l'employeur. Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle peut donc jouer un rôle clé dans la rétention des talents.

Enfin, l'aménagement du temps de travail peut également avoir un impact positif sur la productivité des employés. Lorsqu'ils ont un meilleur équilibre, ils sont plus enclins à être concentrés et engagés pendant leurs heures de travail. Ils peuvent gérer plus efficacement leurs tâches professionnelles, ce qui se traduit par une meilleure performance et des résultats positifs pour l'entreprise.

Quels sont les facteurs à prendre en compte lors de la mise en place d'un système d'aménagement du temps de travail ?

Lors de la mise en place d'un système d'aménagement du temps de travail, il est essentiel de prendre en compte plusieurs facteurs clés. Nous vous les avons listé ci-dessous :

  • Les besoins de l'entreprise : Prenez le temps d’évaluer les besoins spécifiques de l'entreprise en termes de main-d'œuvre, de ressources et de contraintes opérationnelles. Cela permet de déterminer les objectifs et les paramètres de l'aménagement du temps de travail qui correspondent le mieux aux activités et aux objectifs de l'entreprise.
  • Les besoins des employés : Considérez les besoins et les préférences des employés. Il peut être utile de mener des enquêtes ou des entretiens pour comprendre leurs attentes en matière d'aménagement du temps de travail. Cela permet de proposer des solutions qui répondent aux besoins individuels tout en assurant la continuité des opérations.
  • La législation du travail : Il est impératif de se conformer aux réglementations et aux lois du travail en vigueur concernant l'aménagement du temps de travail. Il convient de s'assurer que le système respecte les limites légales en matière de durée du travail, de pauses obligatoires, de congés et d'autres aspects liés aux conditions de travail.
  • Les contraintes organisationnelles : Tenez compte des contraintes organisationnelles telles que les horaires d'ouverture, les cycles de production, les contraintes de service à la clientèle, etc. L'aménagement du temps de travail doit être compatible avec les besoins opérationnels de l'entreprise afin de garantir une efficacité optimale.
  • Les outils et les technologies : Il peut être judicieux d'évaluer les outils et les technologies disponibles pour faciliter la gestion de l'aménagement du temps de travail. Les systèmes de gestion du temps, les plateformes de planification en ligne et les outils de communication peuvent simplifier la coordination et la communication entre les employés et les gestionnaires.
  • La communication et l'engagement : Une communication claire et transparente est essentielle lors de la mise en place d'un système d'aménagement du temps de travail. Il est important d'expliquer les objectifs, les politiques et les procédures aux employés, ainsi que de les impliquer dans le processus. Cela favorise l'adhésion et la compréhension mutuelle.
  • L'évaluation continue : Une fois le système d'aménagement du temps de travail mis en place, surveillez et évaluez son efficacité. Des ajustements peuvent être nécessaires en fonction des retours des employés, des performances de l'entreprise et des évolutions du contexte.

Comment les technologies numériques peuvent-elles faciliter la gestion de l'aménagement du temps de travail ?

Les technologies numériques jouent un rôle essentiel dans la gestion de l'aménagement du temps de travail, en offrant des outils et des solutions pratiques. Les plateformes de planification en ligne permettent aux gestionnaires de créer et de gérer les horaires de travail de manière centralisée. Les employés ont ainsi la possibilité de consulter ces horaires, de demander des modifications ou des congés, et les gestionnaires peuvent facilement gérer les demandes et les ajustements en temps réel.

De plus, les outils de suivi du temps numériques simplifient la tâche de suivi précis des heures de travail des employés. Ces outils permettent de gérer plus efficacement les heures supplémentaires, les congés et les absences, ainsi que de calculer les rémunérations correspondantes. Les données collectées de manière électronique facilitent la gestion administrative et la conformité aux réglementations en vigueur.

Les moyens de communication et de collaboration sont également améliorés. Les plateformes de messagerie instantanée, les outils de visioconférence et les espaces de travail virtuels permettent aux employés et aux gestionnaires de rester connectés et de partager des informations en temps réel, qu'ils travaillent à distance ou sur site. Cela facilite la coordination, la résolution des problèmes et la prise de décisions rapides.

Les technologies numériques offrent aussi des fonctionnalités de reporting et d'analyse avancées. Les données collectées peuvent être utilisées pour évaluer les performances, analyser les tendances, identifier les goulets d'étranglement et prendre des décisions informées pour optimiser l'aménagement du temps de travail. Ces informations précieuses aident les entreprises à ajuster leurs stratégies et leurs politiques en matière de temps de travail pour améliorer l'efficacité et la productivité globales.

Quels sont les défis potentiels liés à la mise en place d'un système d'aménagement du temps de travail et comment les surmonter ?

La mise en place d'un système d'aménagement du temps de travail peut présenter certains défis potentiels, mais ils peuvent être surmontés avec une planification adéquate et une approche proactive. L'un des principaux défis est la résistance au changement de la part des employés. Ils peuvent craindre les conséquences sur leur routine de travail et leur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Pour surmonter ce défi, il est essentiel de communiquer de manière transparente les avantages du nouvel aménagement du temps de travail, d'expliquer les raisons derrière ce changement et d'impliquer les employés dans le processus de décision.

Un autre défi est la coordination et la communication entre les employés et les différents services de l'entreprise. La gestion des horaires de travail flexibles peut nécessiter une coordination étroite pour assurer une continuité des opérations. Pour y remédier, l'utilisation d'outils numériques de planification et de communication peut faciliter la coordination, le partage d'informations importantes et la collaboration entre les employés.

Comme mentionné précédemment, il est également important de tenir compte des réglementations du travail lors de la mise en place d'un système d'aménagement du temps de travail. Il est essentiel de se familiariser avec les lois et les conventions collectives en vigueur concernant les heures de travail, les pauses, les congés payés, les heures supplémentaires, etc. Un suivi précis du temps de travail et une gestion rigoureuse des données peuvent contribuer à garantir la conformité légale du travail effectif.

L'équité et l'égalité doivent également être prises en compte lors de la mise en place d'un système d'aménagement du temps de travail. Il est essentiel de définir des critères clairs et transparents pour la répartition des horaires flexibles, en tenant compte des besoins opérationnels de l'entreprise et des préférences des employés. Une communication ouverte et une écoute active des préoccupations des employés peuvent contribuer à maintenir l'équité dans la gestion du temps de travail.

Quelles sont les dispositions légales liées au temps de travail ?

Les dispositions légales liées au temps de travail peuvent varier d'un pays à l'autre. En France, voici quelques exemples concrets des principales dispositions légales en matière de temps de travail :

  • Durée légale du travail : En France, la durée légale du travail est fixée à 35 heures par semaine. Par exemple, un salarié travaillant dans une entreprise standard doit effectuer ses tâches pendant 35 heures par semaine, sauf s'il bénéficie d'accords spécifiques.
  • Heures supplémentaires : Au-delà de la durée légale de travail, les heures effectuées sont considérées comme des heures supplémentaires. Par exemple, si un salarié travaille 40 heures par semaine, les 5 heures supplémentaires seront rémunérées avec une majoration salariale allant de 25 % à 50 % selon la réglementation en vigueur.
  • Repos hebdomadaire : Les salariés ont droit à un repos hebdomadaire d'au moins 24 heures consécutives, qui doit normalement être pris le dimanche. Par exemple, un employé peut avoir son repos hebdomadaire le dimanche et reprendre son travail le lundi matin.
  • Congés payés : Les salariés ont droit à des congés payés annuels. Par exemple, un salarié ayant acquis 5 semaines de congés payés par an peut prendre des vacances pendant cette période tout en étant rémunéré.
  • Temps de repos quotidien : Les salariés ont droit à un temps de repos quotidien d'au moins 11 heures consécutives. Par exemple, si un employé termine son travail à 18 heures, il doit bénéficier d'un temps de repos de 11 heures avant de reprendre le travail le lendemain matin.
  • Temps de pause : Selon la durée du travail effectuée, les salariés ont droit à des temps de pause réglementés au cours de la journée de travail. Par exemple, un salarié travaillant plus de 6 heures consécutives a droit à une pause d'au moins 20 minutes.

Comment mesurer l'impact de l'aménagement du temps de travail sur la fidélisation et l'engagement des collaborateurs ?

Pour cela, il est nécessaire de mettre en place des méthodes d'évaluation appropriées. Plusieurs approches peuvent être utilisées à cet effet.

Tout d'abord, il est important de réaliser des enquêtes et des sondages réguliers auprès des employés. Ces questionnaires peuvent aborder des sujets tels que la satisfaction globale, l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, le niveau d'engagement et la perception de la flexibilité offerte par l'aménagement du temps de travail. Les réponses fournies par les employés permettent d'obtenir des informations précieuses sur l'impact de cette mesure sur leur fidélisation et leur engagement.

Un autre indicateur à prendre en compte est le taux de rétention des employés. En surveillant les départs volontaires sur une période donnée, on peut évaluer si l'aménagement du temps de travail contribue à la rétention du personnel. Une diminution du taux de rotation peut être un signe positif de l'impact de cette mesure sur la fidélisation.

Analysez également les indicateurs de productivité et de performance des employés avant et après la mise en place de l'aménagement du temps de travail. Des améliorations significatives peuvent indiquer un impact positif sur l'engagement des collaborateurs. Toutefois, il convient de prendre en compte d'autres facteurs qui pourraient influencer ces performances, tels que les formations ou les changements organisationnels.

Le taux d'absentéisme et le taux de présence des employés peuvent également être utilisés pour mesurer l'impact de l'aménagement du temps de travail. Si cette mesure permet aux collaborateurs de mieux équilibrer leurs obligations professionnelles et personnelles, on peut s'attendre à une diminution de l'absentéisme non justifié et à une augmentation du taux de présence, signe d'un plus grand engagement.

Enfin, il est essentiel de recueillir le feedback des employés et de prendre en compte leurs retours d'expérience. En encourageant les échanges individuels, les groupes de discussion ou les canaux de communication dédiés, on peut obtenir des informations précieuses sur l'impact de l'aménagement du temps de travail sur la fidélisation et l'engagement des collaborateurs.

Nos derniers articles

Vous aimerez aussi

Comment maximiser vos chances de trouver un stage ou une alternance ? 8 conseils testés et approuvés

Trouver une entreprise d’accueil dans le cadre d’un stage ou d’une alternance peut ressembler à un véritable parcours du combattant ! En effet, il n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre et par où commencer. À cela s’ajoute le stress de l’échéance qui approche, parfois accentué par la peur de ne pas être à la hauteur. Rassurez-vous, avec une bonne stratégie et de la motivation, tout est possible ! 🙂 Que vous soyez à la recherche d’un stage d’observation, d’un stage longue durée, d’une alternance dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, cet article s’adresse à vous. Voici 8 étapes incontournables qui vous permettront de décrocher rapidement un stage ou une alternance.

May 15, 2024

Femme dans le bâtiment, Sarah partage son expérience de plombière dans le BTP, un milieu d'hommes

Entrée en 2019 chez notre adhérent LET Lafforgue après une reconversion professionnelle, Sarah témoigne de son expérience de femme dans un monde d’hommes et casse au passage quelques idées reçues.

May 7, 2024

Avant l’été : nos conseils pour bien utiliser votre climatisation

Face à l’élévation des températures moyennes et à l’augmentation du nombre de jours de forte chaleur en France, de plus en plus de ménages ont fait le choix de climatiser leur intérieur pour améliorer leur confort d’été. Le Gesec fait le point sur la meilleure façon d’utiliser son système de climatisation.

May 7, 2024