Comment fixer et atteindre vos objectifs professionnels ? La stratégie en 5 étapes

Le passage à la nouvelle année rime souvent avec nouveaux projets ! Et pour cause, remettre les compteurs à zéro nous procure l’envie d’évoluer, de nous améliorer, de concrétiser nos rêves les plus fous. Et si nous profitions de cette atmosphère positive et stimulante pour fixer et déterminer comment atteindre les objectifs professionnels qui nous tiennent à cœur ?

Emploi
February 12, 2024

Vous envisagez une évolution de carrière par le biais d’une montée en compétences ou de l’obtention de responsabilités plus importantes ? Vous souhaitez augmenter votre performance individuelle sur votre poste actuel ou encore progresser sur un volet précis de votre métier ? Vous aimeriez entamer une reconversion professionnelle, changer d’emploi ou d’entreprise ? Quelle que soit votre situation, cet article s’adresse à vous. Au programme, nous vous avons concocté un plan d’attaque infaillible !

Défintion : qu’est-ce qu’un objectif professionnel ?

Un objectif professionnel est une étape clé qui vous permet de vous rapprocher ou de concrétiser le projet professionnel qui vous correspond. Il peut s’agir d’un objectif à court terme, comme la validation d’une certification. Ce peut être également un objectif à long terme, tel que l’atteinte du poste de manager que vous convoitez tant. La nature de l’objectif professionnel varie généralement en fonction du domaine d’activité, du niveau de responsabilité, ainsi que des ambitions individuelles.

Avoir des objectifs professionnels est important, pour ne pas dire indispensable lorsque l’on souhaite progresser. Ils permettent d’accroître la motivation au travail, de se challenger, mais également d’acquérir de la satisfaction au travail. Se fixer de nouveaux buts professionnels c’est aussi bâtir une carrière professionnelle à son image, afin d’évoluer en fonction de ses aspirations personnelles.

Parmi les objectifs professionnels les plus répandus, on peut citer :

  • décrocher un nouvel emploi
  • développer ses compétences professionnelles grâce à la formation continue
  • obtenir un diplôme ou une certification
  • obtenir une promotion, évoluer sur un poste avec plus de responsabilités
  • développer son leadership pour mieux manager son équipe
  • obtenir une augmentation de salaire ou augmenter son chiffre d’affaires
  • entamer une reconversion professionnelle
  • élaborer ou développer son réseau professionnel
  • apprendre à mieux gérer son temps
  • accroître sa productivité au travail
  • améliorer son équilibre vie pro - vie perso
  • se mettre à son compte…

Il reste tout à fait envisageable de poursuivre simultanément plusieurs objectifs professionnels si cela vous semble possible.

Le plan d’attaque pour atteindre ses objectifs professionnels

N’imaginez pas partir à la conquête de vos objectifs professionnels tête baissée. Vous risqueriez d’être déçu face à un résultat peu concluant. Pour vous fixer des objectifs et les atteindre, vous devez avant tout élaborer une stratégie de réussite imparable ! Celle que nous vous proposons ici est simple, et elle s’établit en 5 temps. Voyons ensemble en quoi elle consiste.

1 — Procéder à une rétrospective de l’année écoulée

Avant de vous lancer à corps perdu dans l’atteinte de vos objectifs professionnels, nous vous conseillons vivement de faire le bilan de l’année passée. C’est le moment parfait pour prendre du recul afin d’évaluer objectivement ce que vous avez réalisé et ce qui vous reste à accomplir.

Voici quelques questions à se poser pour faire le point :

« ai-je atteint mes objectifs ? »
« est-ce que je me sens fier de moi ? »
« si c’était à refaire, qu’est-ce que je ferais différemment ? »
« qu’est-ce qui m’a manqué durant cette année ? »
« qu’est-ce que j’arrête, qu’est-ce que je poursuis ?
»… 

Il s’agit également de l’occasion idéale pour célébrer vos réussites ! Au-delà de la satisfaction personnelle que vous en retirerez, cela aura pour effet d’accroître votre auto-motivation.

Bien que nécessaire, cette démarche ne s’avère pas toujours très agréable. Elle nous invite dans certains cas à nous confronter à nos lacunes ainsi qu’à nos défaites. Parfois nos objectifs sont partiellement atteints, ou ne le sont pas du tout. Si tel est le cas, soyez indulgent envers vous-même, cela arrive à tout le monde. De plus, souvenez-vous que l’échec est une merveilleuse source d’apprentissage. Le célèbre écrivain et conférencier Zig Ziglar disait d’ailleurs “ce qu'on obtient en atteignant nos objectifs n'est pas aussi important que ce que l'on devient en les atteignant”. Vous pourrez ainsi identifier ce qui n’a pas fonctionné, afin d’améliorer et d’affiner le nouveau plan d’action qui vous mènera vers l’épanouissement professionnel.

2 — Définir ses objectifs professionnels

Un objectif doit toujours répondre aux 5 critères de la méthode SMART. Inventée en 1950 et toujours d’actualité, son efficacité n’est plus à prouver ! Pour l’illustration, prenons ci-dessous l’exemple de Sofiane qui exerce le métier de plombier-chauffagiste en tant que salarié d’une entreprise.

Spécifique : Votre objectif doit être clairement identifié et précis. Demandez-vous ce que vous souhaitez accomplir exactement. Vous pouvez le formuler à l’aide d’un verbe d’action. 

Exemple : être plus productif en augmentant mon nombre d’interventions annuel, tout en conservant la qualité de mon travail.

Mesurable : Vous devez pouvoir mesurer le progrès ainsi que l’atteinte de votre objectif. 

Exemple : augmenter de 5 % le nombre de mes interventions par rapport à l’année passée.

Atteignable : votre objectif peut être ambitieux, mais doit rester atteignable, en tenant compte des ressources que vous avez à votre disposition.

Exemple : est-ce que j’ai le temps et la capacité de travail pour intégrer à mon planning 5 % d’interventions supplémentaires, tout en garantissant la qualité du service client ?

Réaliste : Votre objectif doit être cohérent vis-à-vis de vos aspirations sur le long terme, mais aussi des objectifs de votre entreprise. 

Exemple : augmenter ma productivité me permettra assurément d’appuyer ma demande d’augmentation de salaire, et éventuellement de prétendre au poste de manager que je convoite.

Temporel : Vous devez fixer un délai pour atteindre cet objectif. 

Exemple : je me laisse un an jour pour jour afin d’effectuer 5 % d’interventions supplémentaires.

Vous cochez toutes les cases ? C’est officiel, vous avez défini votre objectif ! Passons maintenant à l’étape suivante.

3 — Faire le point sur votre situation actuelle

Afin d’accroître vos chances d’atteindre votre but, il faut préalablement vous assurer que les conditions essentielles sont réunies. Quelles sont les ressources dont vous avez besoin pour concrétiser vos ambitions professionnelles ? Quelles sont les ressources dont vous disposez réellement ? Il peut s’agir de :

  • ressources financières (revenu, épargne, subvention, allocation, cpf…)
  • ressources matérielles (outils, local, équipement…)
  • ressources physiques et psychiques (santé, résistance au stress, forme physique, énergie suffisante…)
  • ressources sociales et relationnelles (soutien de la famille et des amis, contacts, connaissances et expertises de professionnels…)

Cet état des lieux peut alors confirmer la viabilité de l’objectif fixé. Dans ce cas, n’hésitez pas à vous lancer ! À contrario, il reste probable que vous réalisiez que ce but est trop ambitieux au regard des ressources que vous possédez. Par conséquent, peut-être vaut-il mieux revoir votre objectif à la baisse, ou bien le remettre à plus tard.

4 — Décomposer ses objectifs en sous-objectifs

Se lancer dans l’atteinte d’un nouvel objectif peut s’avérer particulièrement exaltant et stimulant. Il représente souvent un challenge idéal pour casser la routine du quotidien. Pourtant, vous pouvez également vous sentir dépassé par l’ampleur de votre projet professionnel, qui semble tout à coup aussi insurmontable que de gravir une montagne à mains nues ! Ainsi, et malgré la meilleure volonté du monde, la démotivation et les doutes peuvent vous assaillir.

Afin de lutter contre le découragement et la procrastination, la meilleure solution reste de décomposer votre objectif en plusieurs sous-objectifs. Cette méthode du pas à pas rend instantanément la tâche plus concrète, moins impressionnante et plus accessible. Pour cela, vous devrez jalonner vos sous-objectifs en leur associant des repères dans le temps.

➤ Exemple : pour augmenter de 5 % le nombre de ses interventions, Sofiane peut se fixer de plus petits objectifs comme :

  • identifier ce qui lui fait perdre du temps lors d’une intervention
  • y apporter des solutions pour réduire la durée d’une intervention
  • mettre en pratique sa nouvelle stratégie pendant un mois
  • faire le bilan (nombre d’interventions, qualité des interventions, satisfaction client…)

À chaque étape, vous pourrez valoriser ce qui a été accompli. L’avantage de faire le point régulièrement permet d’améliorer de manière continue votre stratégie. La somme de toutes ces petites réussites vous mènera vers l’atteinte de votre objectif initial et final.

5 — Évaluer l’atteinte de ses objectifs professionnels

Vous voici arrivé à l’échéance que vous vous étiez fixée. L’heure du bilan a sonné, il est temps pour vous d’évaluer l’atteinte de votre objectif.

  • Vous avez atteint votre objectif : félicitations ! Vous pouvez savourer votre succès. Vraisemblablement, votre stratégie est redoutable. N’hésitez pas à conserver votre méthodologie pour l’atteinte de vos futurs objectifs professionnels.
  • Vous avez dépassé votre objectif : bravo pour cette performance ! Peut-être avez-vous tendance à sous-estimer votre potentiel ? À l’avenir, si vous avez le goût du challenge, vous pourrez tenter d’établir des objectifs plus élevés.
  • Vous n’avez pas atteint votre objectif. Il se peut que vous ayez besoin de plus de temps, qu’il vous manque certaines ressources, ou que votre but professionnel ait évolué… Quoi qu’il en soit, il s’agira pour vous de réévaluer vos objectifs de carrière et de les réajuster en fonction du constat que vous en ferez.

Nos derniers articles

Vous aimerez aussi

Marché du génie électrique : quelles tendances en 2024 ?

Ces dernières années ont été riches d’innovations dans le secteur du génie électrique, transformant profondément le métier d’électricien et ouvrant la voie à de nouveaux marchés. Quelles sont les tendances en 2024 ? On fait le point.

February 19, 2024

Marché du génie climatique : quelles tendances en 2024 ?

Comme tous les secteurs, le BTP est touché par les crises successives de ces dernières années. Coûts de l’énergie en hausse, baisse de croissance et inflation généralisée impactent les ventes des entreprises et modifient en profondeur les habitudes de consommation. Dans ce contexte incertain, des tendances émergent ou s’accentuent, portées également par les nouveaux cadres réglementaires destinés à répondre aux objectifs climatiques de la France. Avec cela, c’est tout un marché qui repense son modèle de fonctionnement. Faisons le point sur les tendances du génie climatique pour 2024 dans cet article.

February 12, 2024

5 conseils pour se démarquer quand on a un parcours professionnel atypique

Une recherche d’emploi est un processus qui peut s’avérer long et complexe. Mais décrocher un job quand on a un parcours atypique peut sembler d’autant plus difficile, pour ne pas dire impossible ! Et pourtant, nous allons voir dans cet article que votre différence est sûrement votre meilleur argument pour convaincre un recruteur de vous embaucher. Encore faut-il prendre conscience de ses atouts et savoir comment les mettre en valeur… Pour cela, nous vous dévoilerons 5 conseils destinés à valoriser votre profil professionnel atypique et à augmenter vos chances de vous faire recruter !

February 12, 2024