Pompe à chaleur, bois, solaire…Quel chauffage choisir en 2023 ?

Le contexte de crise actuel, porté par une inflation record et la problématique du climat, nous force à repenser nos modes de consommation sur le long terme. Le chauffage, et plus largement le secteur du CVC, n’y fait pas exception. Au contraire, en tant que poste principal des dépenses énergétiques des foyers français, le chauffage fait l’objet d’une réflexion profonde de la part des pouvoirs publics. Alors, quel système de chauffage choisir en 2023 pour concilier confort, économies et impact environnemental réduit ?

Métier
November 30, 2023

Quelles sont les sources d'énergie disponibles en France pour se chauffer ?

Le gaz naturel

Source d’énergie la plus utilisée, elle est souvent privilégiée pour son rendement et, jusqu’avant la guerre en Ukraine, pour son coût compétitif. Les chaudières à condensation au gaz sont particulièrement appréciées pour leur efficacité énergétique. Via la suppression des aides financières associées, les pouvoirs publics incitent toutefois à délaisser son usage.

L'électricité (chauffage tout électrique)

Grâce à la facilité d'installation des radiateurs électriques, il s’agit d’une source également très utilisée. En dépit de certaines innovations, telles que les radiateurs à inertie, qui optimisent son utilisation, le chauffage tout électrique reste moins économique que ses concurrents fossiles.

Le fioul domestique

Par nécessité environnementale, son usage diminue et l’installation de chaudières neuves au fioul traditionnel est désormais interdite. Le fioul reste toutefois une source d'énergie plébiscitée, notamment là où le raccordement au gaz naturel n'est pas possible. Ce mode de chauffage offre un rendement similaire au gaz, mais nécessite des recharges régulières.

Le biofioul

Mélange de fioul domestique et d’ester méthylique d’acide gras de colza, le biofioul est une alternative éco responsable au fioul traditionnel, et doit obligatoirement alimenter les chaudières fioul installées depuis juillet 2022. Visant une transition vers un biocombustible 100% renouvelable d'ici 2040, ce produit local soutient également l’agriculture française.

La biomasse

La biomasse englobe les énergies produites à partir de matières organiques. En France, on la retrouve principalement sous forme de bois de chauffage. Ces combustibles sont appréciés pour leur bilan carbone neutre et leur coût souvent compétitif, même si on peut déplorer les émissions de particules fines que génère la combustion du bois.

La chaleur du sol, de l’eau, de l’air

Les calories présentes dans l'air, le sol ou l'eau, peuvent être récupérées à des fins de chauffage, d’eau chaude sanitaire et de rafraîchissement, à l’aide de pompes à chaleur et de pompes à chaleur réversibles. De plus en plus populaires (+ 40% de ventes en 2022 en Europe, selon l’AIE), ces appareils offrent un excellent rendement et permettent de réduire significativement la facture énergétique.

Le solaire thermique

Bien que moins utilisée comme source principale de chauffage, l’énergie solaire est, elle aussi, en croissance. Son fonctionnement diffère du solaire photovoltaïque : l’énergie du rayonnement solaire est ici transférée à un fluide caloporteur qui alimente le circuit de chauffage.

Comparatif des différents systèmes de chauffage et de leurs avantages

tableau comparatif systemes chauffage et avantages
Comparatif des différents systèmes de chauffage et de leurs avantages
Depuis le 1er juillet 2022, l’installation de nouvelles chaudières au fioul traditionnel n’est plus possible, ni dans les constructions neuves, ni dans les logements existants. Les chaudières gaz sont aussi impactées : leur installation est interdite dans les constructions neuves en maison individuelle, et toutes les aides financières sont progressivement supprimées. Elles peuvent toutefois être encore employées en association avec une pompe à chaleur air-eau pour constituer une solution de chauffage hybride.

La pompe à chaleur (PAC), le meilleur chauffage pour une maison actuellement ?

Dans la poursuite des objectifs de transition énergétique, le chef de l’État a annoncé vouloir “tripler la production” des pompes à chaleur d’ici à 2027. 

Pourquoi une telle volonté ? Décryptage des caractéristiques qui font de la pompe à chaleur un système de chauffage tourné vers l’avenir.

Photo d'une la pompe à chaleur PAC, un chauffage très en vogue en 2023
Photo d'une la pompe à chaleur PAC, un chauffage très en vogue en 2023

Un chauffage économique, avec un haut rendement énergétique

La pompe à chaleur se distingue comme étant la solution de chauffage la plus économique en termes de rapport coût-efficacité.

Selon l'Agence de la Transition Energétique (ADEME), une pompe à chaleur affiche très souvent un rendement énergétique supérieur à 300%, ce qui signifie qu'elle produit trois fois plus d'énergie qu'elle n'en consomme. En comparaison, une chaudière gaz traditionnelle a un rendement d'environ 90%.

Bon à savoir : L'indicateur de performance saisonnier (le "SCOP") mesure le rendement énergétique au plus proche de l’usage réel des PAC. Il est désormais précisé sur l’étiquette énergie des appareils en vente, et vous aide à trouver le modèle le plus économique.

Un amortissement rapide du coût d’installation

Sur la question du coût, il est certain que l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur représentent un investissement important (entre 8 000 € et 20 000 €  en fonction du modèle et de la région d’installation).

Toutefois, les PAC sont un type de chauffage qui s'amortit facilement sur le long terme, notamment grâce :

  • À leur meilleur rendement énergétique, qui permet d’effectuer une économie moyenne de 800 € par rapport à un chauffage au fioul
  • Au coût de leur “combustible”. Seule l’électricité utilisée dans leur fonctionnement est payante, et représente un montant très inférieur à celui du coût de combustibles fossiles
  • Aux dispositifs d'aides financières et “coups de pouces” incitatifs. Depuis mars 2023, l’État finance jusqu’à 5000 € pour l’installation d’un modèle géothermique, sans condition de revenu

Une solution avec un excellent bilan carbone

Enfin, en termes de performances environnementales, les PAC aérothermiques (qui récupèrent les calories de l'air extérieur), ont un impact moindre sur l'environnement comparé aux systèmes de chauffage traditionnels, et ce, même si elles utilisent de l'électricité pour fonctionner.

Les PAC géothermiques, qui exploitent la chaleur du sol ou des nappes phréatiques, présentent un impact encore plus réduit. Ainsi, selon l'AFPAC, la filière PAC aurait permis d’éviter la production de 7,5 millions de tonnes de CO² pour le seul secteur du résidentiel individuel, en 2019 !

Attention, confiez toujours l’évaluation de votre situation et l’installation à un professionnel du chauffage. Le bon dimensionnement d'une PAC est essentiel à son efficacité. Un choix inadapté, qu'il soit surdimensionné ou sous-dimensionné, compromet sa performance, ainsi que l’obtention d’aides financières.

Se chauffer à 19°C, est-ce une obligation ?

Oui, la loi est claire : l’article R241-26 du Code de l’énergie stipule que les locaux occupés à usage d’habitation, d’enseignement, de bureaux ou recevant du public, doivent être chauffés à 19 degrés.

Toutefois, si la réglementation est limpide, son application dans la réalité est plus nuancée. La mention d'une température moyenne de 19°C laisse place à des variations d'une pièce à l'autre. Et si théoriquement, les contrevenants s’exposent à une amende de 1 500 euros, en pratique, la mise en œuvre de telles sanctions est rare et complexe.

Quelques conseils pour réduire sa consommation de chauffage

En moyenne, le chauffage représente 66% des consommations énergétiques d’une habitation.

Voici 8 conseils pour éviter le gaspillage, optimiser votre consommation et in fine réduire votre facture de chauffage.

  1. Si vous êtes doté d’un chauffage collectif, vous devez passer à l’individualisation des frais de chauffage. La facturation en fonction de la consommation réelle incite à modifier les habitudes d'utilisation. C’est en moyenne 20% d'économies réalisées à l'échelle de l'immeuble !
  2. Régulez la température intérieure de votre logement. Une baisse de 1 degré permet d'économiser 7 à 8 % de consommation énergétique. Il est recommandé de maintenir 19°C la journée dans les pièces à vivre et 17°C la nuit.
  3. Profitez des apports solaires. Ouvrez vos volets et rideaux pendant la journée pour profiter de la chaleur naturelle du soleil, et fermez-les la nuit pour conserver cette chaleur.
  4. Vérifiez l’étanchéité de vos portes et fenêtres afin de limiter les infiltrations d’air.
  5. Faites contrôler votre système de ventilation. Un logement bien ventilé et à l'air sec se réchauffe mieux.
  6. Adoptez des comportements écoresponsables : portez des vêtements chauds plutôt que de surchauffer l’hiver, éteignez le chauffage des pièces non occupées.
  7. Améliorez l’isolation de votre logement : installez des fenêtres double vitrage, isolez vos combles, installez un isolant disposant d’un fort déphasage thermique…
  8. Installez un thermostat programmable à votre système de chauffage : il vous permet de configurer votre température sur-mesure, et ainsi réaliser de fortes économies d’énergie.

Au final, quel est le meilleur mode de chauffage en 2023 ?

En 2023, le choix du bon mode de chauffage ne se limite plus à la simple efficacité ou au coût. L'impact environnemental est désormais central, et il conduit à une interdiction progressive des chaudières au gaz et au fioul. 

Rendement élevé, faible bilan carbone, confort optimal : dans cette équation, la pompe à chaleur se distingue.

Chaque logement ayant ses spécificités, l’installation d’une PAC peut toutefois se heurter à des obstacles techniques (zones climatiques défavorables, manque de place pour le module extérieur, etc.) ou légaux (refus des travaux par la mairie ou les architectes des bâtiments de France). 

Heureusement, d’autres possibilités existent : chaudière biofioul ou à granulés bois, production d’ECS à l’aide d’énergie solaire, hybridation des systèmes…

Il est donc crucial de réaliser un diagnostic précis de son habitation et de ses besoins en sollicitant un ou plusieurs professionnels, mais aussi d’améliorer l’isolation de son logement. Dans tous les cas, choisir un chauffage écologique est un choix gagnant en 2023 : au-delà de l'impact positif sur l'environnement, cela représente un investissement stratégique qui ouvre l'accès à des aides financières et augmente la valeur de votre bien immobilier.

Nos derniers articles

Vous aimerez aussi

5 conseils pour se démarquer quand on a un parcours professionnel atypique

Une recherche d’emploi est un processus qui peut s’avérer long et complexe. Mais décrocher un job quand on a un parcours atypique peut sembler d’autant plus difficile, pour ne pas dire impossible ! Et pourtant, nous allons voir dans cet article que votre différence est sûrement votre meilleur argument pour convaincre un recruteur de vous embaucher. Encore faut-il prendre conscience de ses atouts et savoir comment les mettre en valeur… Pour cela, nous vous dévoilerons 5 conseils destinés à valoriser votre profil professionnel atypique et à augmenter vos chances de vous faire recruter !

April 17, 2024

Créativité au travail : libérez votre potentiel innovant en 5 étapes !

Qui a dit que la créativité était réservée aux artistes ? Contrairement aux idées reçues, nous pouvons tous faire preuve d’inventivité, et ce, quel que soit notre métier. La créativité au travail est bien plus qu’une simple qualité ; c’est l’un des principaux moteurs de l’innovation et de la réussite professionnelle. Échappatoire à la routine, elle contribue à dynamiser notre quotidien professionnel et nous permet de gagner en compétences.

April 17, 2024

Aides financières à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov, CEE, quelles évolutions en 2024 ?

Les dispositifs d’aides financières à la rénovation énergétique du bâtiment évoluent en 2024. En particulier, MaPrimeRénov’, mécanisme d’aide de l’Etatpermettant de financer la rénovation énergétique du logement, a fait l’objet d’importantes modifications. Faisons le point.

April 17, 2024