RSE : 7 raisons de postuler auprès d'une entreprise responsable

Sensibilisés par les questions sociales et environnementales, les candidats sont aujourd'hui plus exigeants. Ils attendent de leur futur employeur qu'il contribue au développement durable, et qu'il prenne en compte les préoccupations sociales des salariés, notamment à travers la mise en œuvre d'une politique RSE.

Emploi
February 14, 2023

Sensibilisés par les questions sociales et environnementales, les candidats sont aujourd'hui plus exigeants. Ils attendent de leur futur employeur qu'il contribue au développement durable, et qu'il prenne en compte les préoccupations sociales des salariés, notamment à travers la mise en œuvre d'une politique RSE. Comment identifier une entreprise engagée durablement ? Quels sont les bénéfices pour les collaborateurs ? Explications.

Une entreprise responsable, c'est quoi

La responsabilité sociale des entreprises, ou encore la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), intègre les enjeux du développement durable au niveau de la stratégie de l'entreprise, à la fois sur le plan social, sociétal, économique et environnemental. La Commission européenne définit également la RSE comme « la responsabilité de l'entreprise ou de l'organisation vis-à-vis des effets qu’elle exerce sur la société ».

Parmi les normes internationales, la norme ISO 26000 est la seule consacrée à la RSE. Elle établit des lignes directrices pour accompagner les entreprises et les parties prenantes qui souhaitent s'engager dans une démarche RSE. Pour structurer sa démarche, une entreprise doit se pencher sur différentes questions centrales : la gouvernance de l'organisation, les droits humains, les relations et conditions de travail, l'environnement, la loyauté des pratiques (dont la lutte contre la corruption), les questions relatives aux consommateurs, les communautés et le développement local.

7 bonnes raisons de travailler pour une entreprise responsable

Une entreprise qui s'engage dans une démarche RSE prend en compte les attentes des parties prenantes (candidats, salariés, partenaires, clients, fournisseurs).

La qualité de vie au travail

Une entreprise socialement responsable se préoccupe de la qualité de vie au travail, de la santé et sécurité de ses salariés, et de leur bien-être au travail. Certaines organisations mettent en place un baromètre annuel pour mesurer la satisfaction de leurs collaborateurs.

Une expérience collaborateur positive

L'équilibre vie personnelle - vie professionnelle fait partie des préoccupations sociales prioritaires chez les candidats de la nouvelle génération. Ainsi, un employeur bienveillant favorise l'épanouissement professionnel et personnel, afin de renforcer l'engagement des collaborateurs et entretenir la motivation de chacun.

Une évolution de carrière et des compétences

Piloter une politique de gestion des ressources humaines durable, c'est faire la part belle aux possibilités de promotion, de mobilité interne et de formation. La mise en place de ces actions par la direction des ressources humaines représente autant de leviers de motivation sur le long terme, mais aussi d'expertise et donc de performance économique.

Des relations sociales et managériales de qualité

Une communication interne transparente, de la part de la DRH et des managers, favorise le dialogue social. De la même manière, dans une démarche responsable, le management privilégie la confiance, l'autonomie et la responsabilisation. On parle aussi de management durable, une notion qui associe la bienveillance, la responsabilité globale et la performance durable de l'entreprise.

Du sens au travail

Défendre une cause noble et/ou des valeurs durables, atteindre les objectifs fixés et obtenir la reconnaissance du management pour les tâches accomplies apportent un véritable sens au travail et donnent envie de se lever le matin. Ainsi, travailler pour un employeur prenant en compte les enjeux environnementaux et assumant ses responsabilités sociales renforce l'engagement citoyen et l'engagement collaborateur.

Un sentiment d'appartenance plus fort

Le fait de travailler pour un employeur socialement responsable procure une certaine fierté. En effet, partager des valeurs communes autour de la RSE et des enjeux du développement durable permet de s'approprier facilement la culture d'entreprise, voire de se transformer en ambassadeur.

Pour un avenir meilleur

Vous pouvez contribuer à la démarche RSE de l'entreprise, à votre échelle. Si vous êtes passionné d'écologie, vous avez la possibilité d'agir pour le développement durable, la protection de l'environnement, et préserver la planète. Avec les moyens professionnels dont vous disposez, vous pouvez aussi mettre vos compétences au service d'une cause d'intérêt général.

Quelques actions concrètes

Dans le cadre de sa démarche RSE, les pratiques mises en place par l'entreprise sont très diversifiées.

Le mécénat de compétences est la mise à disposition, sur leur temps de travail, des collaborateurs qui souhaitent se consacrer à une cause sociale ou sociétale, auprès d'un organisme d'intérêt général (lutte contre la précarité, l'exclusion, conseil juridique, gestion locative, formation etc.)

Une entreprise engagée socialement œuvre aussi pour l'équilibre des temps de vie, en évitant d'organiser des réunions de travail après 16h, ou le mercredi. Certaines ont mis en place une crèche d'entreprise.

Certaines entreprises ont pris la responsabilité de promouvoir une politique de déplacements axée sur les modes de transport doux, dont le vélo. Les conséquences sont bénéfiques à la fois pour le bien-être des salariés, qui effectuent une activité physique, et pour la préservation de l'environnement, avec la réduction des gaz à effet de serre.

RSE postuler entreprise repsonsable

Comment reconnaître une entreprise responsable ?

La RSE est pleinement intégrée dans la stratégie d'entreprise et concerne les entreprises de toute taille qui souhaitent s'engager dans cette démarche. Quels sont les critères à prendre en compte pour identifier une entreprise responsable ?

Sur le plan légal

Seules les entreprises cotées en bourse ont l'obligation de publier un reporting extra financier sur les impacts sociaux et environnementaux de leur activité (Loi NRE du 15 mai 2001). Les grandes entreprises (+ de 500 salariés) doivent également réaliser un bilan carbone tous les 4 ans afin de mesurer leur empreinte environnementale.

Malgré tout, de plus en plus d'aspects réglementaires poussent les PME à assumer leur responsabilité sociétale et à travailler différemment pour avoir un impact positif sur la société

De nombreuses entreprises ont ainsi déjà lancé des actions de RSE, sans formaliser la démarche. Pourtant, une entreprise engagée dans une démarche RSE a tout intérêt à instaurer un vrai dialogue avec les parties prenantes, et à mettre en place des actions de communication internes et externes pour valoriser la démarche. Celle-ci comprend de grands axes, avec des objectifs de développement durable et un plan d'actions.

Sur le plan social et sociétal

Différents labels (label Lucie, label AFNOR, label ISR, norme Iso) aident à repérer une entreprise ayant des pratiques socialement responsables. Pour les autres, vous pouvez consulter le site d'avis Glassdoor, ainsi que le site de l'entreprise et sa page Linkedin.

La contribution des entreprises aux enjeux du développement durable se traduit, sur le plan social, par des actions concernant : la prévention des risques psychosociaux, la sécurité au travail, la lutte contre les discriminations, une politique de recrutement prenant en compte l'inclusion, l'égalité des chances, l'insertion des personnes en situation de handicap, l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, un management bienveillant, plutôt collaboratif... La qualité du climat social est également un bon indicateur. Il se mesure par le taux d'absentéisme, de turn-over, le nombre de grèves...

Sur le plan environnemental et sociétal

Afin de réduire leur impact environnemental, certaines entreprises choisissent de mettre en place une démarche de développement durable avec le tri sélectif et le recyclage. D'autres optent pour la diminution de leurs consommations (énergie, eau, papier...), la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre, ou encore le recours aux énergies renouvelables pour limiter leurs impacts environnementaux.

Certaines organisations vont plus loin dans leur démarche de responsabilité sociétale et environnementale, et privilégient l'éco-conception. Ainsi, la production est pensée en fonction du cycle de vie d'un produit, pour avoir un impact positif sur l'environnement et la biodiversité, notamment.

Avec la loi Pacte de mai 2019, les enjeux sociaux et environnementaux sont désormais intégrés dans l'objet social de l'entreprise. De plus, les entreprises ne se résumant pas à leurs activités commerciales peuvent insérer une « raison d’être » dans leurs statuts, ou encore opter pour le nouveau statut d'entreprise à mission.

Sur le plan économique

Une organisation peut également mettre en œuvre une politique d'achats responsables, tout en préservant sa compétitivité. Choisir des fournisseurs éco-responsables et des sous-traitants en fonction de leurs pratiques de développement durable traduit l'engagement de l'entreprise en matière de RSE. Ainsi, l'économie circulaire, l'économie sociale et solidaire, les circuits courts, les producteurs locaux pour le restaurant d'entreprise sont d'excellents leviers pour la RSE.

Les entreprises du Gesec

De par leurs domaines d'activité (plomberie, sanitaire, chauffage, climatisation, ventilation, énergies renouvelables, électricité), les entreprises du Gesec sont régies par de nombreuses contraintes et réglementations, afin de respecter les normes environnementales, notamment dans le cadre de la transition énergétique. Elles défendent les valeurs du développement durable, avec des pratiques éthiques, et ont déjà commencé à intégrer les préoccupations environnementales, sociétales et sociales dans leurs activités.

{{cta-nos-offres="/cta"}}

En résumé, l'entreprise a indéniablement une responsabilité sociale et environnementale. C'est pourquoi, elle a tout intérêt à formaliser et à afficher ses engagements RSE, ainsi qu’à les tenir, dans une logique d'amélioration continue. Par la même occasion, cela lui permet de booster sa marque employeur et d'attirer les candidats. En tant que candidat, vous pouvez participer à la démarche de façon volontaire, tout comme les collaborateurs déjà en poste, qui sont formés aux principes directeurs. De plus, chouchouter ses collaborateurs, c'est aussi préserver son capital humain et accroître sa performance globale.

Nos derniers articles

Vous aimerez aussi

5 conseils pour se démarquer quand on a un parcours professionnel atypique

Une recherche d’emploi est un processus qui peut s’avérer long et complexe. Mais décrocher un job quand on a un parcours atypique peut sembler d’autant plus difficile, pour ne pas dire impossible ! Et pourtant, nous allons voir dans cet article que votre différence est sûrement votre meilleur argument pour convaincre un recruteur de vous embaucher. Encore faut-il prendre conscience de ses atouts et savoir comment les mettre en valeur… Pour cela, nous vous dévoilerons 5 conseils destinés à valoriser votre profil professionnel atypique et à augmenter vos chances de vous faire recruter !

April 17, 2024

Créativité au travail : libérez votre potentiel innovant en 5 étapes !

Qui a dit que la créativité était réservée aux artistes ? Contrairement aux idées reçues, nous pouvons tous faire preuve d’inventivité, et ce, quel que soit notre métier. La créativité au travail est bien plus qu’une simple qualité ; c’est l’un des principaux moteurs de l’innovation et de la réussite professionnelle. Échappatoire à la routine, elle contribue à dynamiser notre quotidien professionnel et nous permet de gagner en compétences.

April 17, 2024

Aides financières à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov, CEE, quelles évolutions en 2024 ?

Les dispositifs d’aides financières à la rénovation énergétique du bâtiment évoluent en 2024. En particulier, MaPrimeRénov’, mécanisme d’aide de l’Etatpermettant de financer la rénovation énergétique du logement, a fait l’objet d’importantes modifications. Faisons le point.

April 17, 2024