Chauffage, ventilation, climatisation : que nous réserve 2023 ?

Après les années Covid, 2022 a connu son lot de perturbations liées notamment à la guerre en Ukraine, aux ruptures d’approvisionnements ainsi qu’à l’augmentation du prix des matériaux et des énergies. Malgré cela, nous avons assisté à une progression de l’activité, portée par les familles de produits les moins énergivores.

Métier
May 30, 2023

Après les années Covid, 2022 a connu son lot de perturbations liées notamment à la guerre en Ukraine, aux ruptures d’approvisionnements ainsi qu’à l’augmentation du prix des matériaux et des énergies. Malgré cela, nous avons assisté à une progression de l’activité, portée par les familles de produits les moins énergivores.

2023 s’annonce moins faste, avec un probable ralentissement du marché du neuf et une faible croissance en rénovation, le tout dans un contexte inflationniste et de sobriété énergétique. Cela dit, nous œuvrons dans un secteur fortement aidé et structuré par la règlementation, comme le décret tertiaire. Nul doute que ces éléments auront un effet stimulant sur le marché du génie climatique.

Les marchés en hausse

Chaudière biomasse et chauffage à granulés

Contexte MaPrimeRénov/CEE favorable. La construction de nouvelles usines de production de granulés devrait éviter les hausses de prix constatées en 2022.

Solaire thermique

Marché porté par la hausse des prix des énergies fossiles et l’élargissement du soutien via MaPrimeRénov à toutes les catégories de ménages.

Pompes à chaleur air/eau

Belle perspective surtout en rénovation, le tout dans un contexte de stabilité des dispositifs d’aide et de hausse des prix des énergies fossiles.

Géothermie

Marché de niche mais qui devrait profiter du plan gouvernemental en sa faveur.

Ventilation en logement individuel

Projection 2023 optimiste, notamment grâce au dispositif MaPrimeRénov sur la VMC double flux.

Les marchés stables

Chauffe-eau thermodynamique

Marché qui devrait se maintenir, voire progresser car soutenu par le dispositif MaPrimeRénov.

Pompes à chaleur air/air

Perspective à l’étale sur un marché météo-sensible qui dépendra des chaleurs printanières et estivales.

Climatisation tertiaire

Projection complexe avec la nouvelle réglementation européenne F-gas en cours de révision.

Ventilation en tertiaire et collectif

Projection 2023 complexe, le marché des immeubles de bureaux semblant durablement impacté par le télétravail. Le moteur de la rénovation tertiaire est difficile à prédire compte tenu des chiffres en baisse sur 2022.

Les marchés en baisse

La chaudière gaz ou fioul

Secteur en diminution qui tentera de se maintenir grâce à la compatibilité avec les biocombustibles (biogaz et biofioul).

Le radiateur à eau chaude

Le secteur pourrait se maintenir si les quelques millions de vieux radiateurs faisaient l’objet d’une rénovation.

Le point sur les aides 2023

Le dispositif MaPrimeRénov

Plafonds de ressources en Ile-de-France et en régions, équipements éligibles, montant des primes, plafonnement des dépenses, cumuls possibles.

MaPrimeRénov copropriétés

Conditions d’éligibilité, travaux éligibles, aides pour les ménages.

Les CEE 2023

CEE (coups de pouce) chauffage et rénovation globale, CEE bâtiments résidentiels collectifs et tertiaires.

Le crédit d’impôts TPE/PME

Conditions d’éligibilité, travaux éligibles, comment en bénéficier.

Les autres aides & financements

La TVA à taux réduit, les aides des collectivités locales et le fonds Air Bois, l’éco-prêt à taux zéro, autres prêts.

{{cta-nos-offres="/cta"}}

L'avis des consommateurs

Le baromètre annuel « Les Français et la rénovation énergétique » réalisé par l’institut Opinion Way pour le site monexpert-renovation-energie.fr montre une réelle prise de conscience par les consommateurs des enjeux de la rénovation mais aussi un besoin d’accompagnement et d’incitations financières pour passer à l’action.

Une réelle prise de conscience

  • Plus de 6 Français sur 10 ont trop chaud dans leur logement durant l'été
  • 46 % des Français ont froid durant l'hiver (+10 points)
  • La facture moyenne est de 196 € (+8 €), soit un coût de 2300 € par an
  • Ils sont 51 % (+3 points) à estimer nécessaire des travaux dans leur logement
  • Ils sont même prêts à faire plus d'effort et à mobiliser un budget plus important : avec un budget moyen de 7836 € (mais pas encore assez important pour atteindre un niveau BBC)
  • Les Français sont conscients des bénéfices de la rénovation énergétique sur leur confort et leur facture énergétique
  • Mais pour autant, 50 % des Français n'envisagent pas du tout d'en réaliser dans les années à venir
  • Un rythme en deçà des objectifs fixés

Plus d'accompagnement et d'incitation pour passer à l'action

  • Une méconnaissance de leur logement : 50 % ne connaissent pas leur étiquette énergétique
  • Une méconnaissance des aides qui persiste : 6 Français sur 10 sont dans l'incapacité de citer au moins une aide
  • Un financement reposant alors principalement sur leur épargne personnelle : 60 % ne prévoient pas de recourir à un prêt bancaire (c'est pourtant la combinaison de l'épargne personnelle et des aides qui rendent alors des travaux de rénovation énergétique envisageables)

En savoir plus ?

Que signifie concrètement l'expression CVC ?

Concrètement, "Chauffage ventilation climatisation" (CVC) désigne un ensemble de systèmes et de technologies utilisés pour réguler la température, la qualité de l'air et le confort dans les espaces intérieurs.

Le chauffage fait référence au système qui permet de produire de la chaleur pour maintenir une température agréable dans les bâtiments pendant les périodes froides. Il peut s'agir de systèmes de chauffage central, de radiateurs, de planchers chauffants, de pompes à chaleur, ou d'autres technologies de chauffage.

La ventilation est le processus de renouvellement de l'air intérieur en éliminant les polluants, les odeurs et l'excès d'humidité. Elle permet également de fournir un apport d'air frais dans les espaces intérieurs. Les systèmes de ventilation comprennent des échangeurs d'air, des ventilateurs, des conduits et des filtres pour assurer une circulation d'air adéquate.

La climatisation est le système qui permet de contrôler et de réguler la température, l'humidité et la pureté de l'air dans les espaces intérieurs pendant les périodes chaudes. Les systèmes de climatisation peuvent utiliser des compresseurs, des condenseurs, des évaporateurs et des réfrigérants pour refroidir et déshumidifier l'air.

technicien cvc chauffage ventilation climatisation
Technicien CVC en intervention

Quels sont les défis actuels dans le secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation ?

Le secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation (CVC) est indispensable et continuera d'avoir une place prépondérante. Avec la hausse des températures et les conditions climatiques de plus en plus imprévisibles, le CVC devient une nécessité croissante

De plus, ce secteur devrait connaître une forte croissance en raison de la popularité croissante des appareils domestiques connectés, de l'augmentation du nombre de constructions et d'autres facteurs.

Voici quelques défis à garder en tête pour le secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation :

  • Efficacité énergétique : L'un des principaux défis est d'améliorer l'efficacité énergétique des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. Il est essentiel de réduire la consommation d'énergie et les émissions de carbone associées pour promouvoir la durabilité environnementale.
  • Transition énergétique : La transition vers des sources d'énergie renouvelable est un challenge important. Les entreprises doivent trouver des moyens d'intégrer efficacement les énergies renouvelables dans les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation pour réduire la dépendance aux combustibles fossiles.
  • Qualité de l'air intérieur : Assurer une bonne qualité de l'air intérieur est crucial pour la santé et le bien-être des occupants. Il faut donc concevoir des systèmes de ventilation efficaces et utiliser des filtres appropriés pour éliminer les polluants, les allergènes et les particules fines présents dans l'air intérieur.
  • Gestion intelligente de l'énergie : Les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation doivent être dotés de technologies de contrôle intelligent pour s'adapter aux besoins réels, éviter le gaspillage énergétique et réduire les coûts d'exploitation.
  • Coûts et accessibilité : Les coûts initiaux élevés associés aux systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation plus avancés peuvent être un défi pour de nombreuses personnes. Il est essentiel de développer des solutions abordables et accessibles pour encourager l'adoption généralisée de technologies plus efficaces.
  • Réglementations et normes : Le secteur est soumis à des réglementations et normes en constante évolution, notamment en matière d'efficacité énergétique et de sécurité. Les entreprises doivent se conformer à ces exigences et rester informées des changements pour maintenir leur compétitivité.

En surmontant ces défis, le secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation pourra progresser vers des solutions plus durables, efficaces et respectueuses de l'environnement.

Comment les nouvelles réglementations et normes affectent-elles le secteur de la climatisation, de la ventilation et du chauffage en 2023 ?

Les nouvelles réglementations et normes ont un impact significatif sur le secteur de la climatisation, de la ventilation et du chauffage en 2023. Elles visent à promouvoir l'efficacité énergétique et à réduire l'empreinte carbone des systèmes.

Les fabricants sont tenus de concevoir et de produire des systèmes de climatisation, de ventilation et de chauffage plus efficaces sur le plan énergétique, conformément aux réglementations et normes en vigueur. Les réglementations limitent l'utilisation de gaz fluorés à fort potentiel de réchauffement planétaire dans les systèmes de climatisation, encourageant ainsi les fabricants à adopter des réfrigérants plus écologiques tels que le CO2, l'ammoniac ou les hydrocarbures.

Les normes de qualité de l'air intérieur étant de plus en plus strictes, cela oblige les fabricants à mettre en œuvre des mesures telles que des systèmes de filtration avancés, une gestion efficace de l'humidité et un contrôle des polluants intérieurs. Les réglementations peuvent également exiger que les systèmes de climatisation, de ventilation et de chauffage soient certifiés et étiquetés selon leur efficacité énergétique, permettant aux consommateurs de faire des choix éclairés en matière d'achat.

On encourage également de plus en plus l'utilisation des énergies renouvelables pour alimenter les systèmes de climatisation, de ventilation et de chauffage. Cela favorise l'installation de systèmes solaires, éoliens ou géothermiques pour répondre aux besoins de chauffage, de ventilation et de climatisation de manière durable et respectueuse de l'environnement.

Quelles sont les perspectives d'avenir pour le chauffage, la ventilation et la climatisation ?

Les perspectives d'avenir pour le chauffage, la ventilation et la climatisation avec les nouvelles technologies sont prometteuses. Elles permettent une optimisation plus intelligente des performances, une utilisation plus efficace de l'énergie, une meilleure qualité de l'air intérieur et une expérience utilisateur améliorée. L'avenir du secteur sera marqué par une convergence entre l'efficacité énergétique, le confort et la durabilité environnementale.

Voici quelques avancées technologiques qui façonnent l'avenir du secteur :

  • L'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique : Ces technologies permettent aux systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation d'apprendre et de s'adapter en fonction des habitudes des occupants et des conditions environnementales. Les systèmes intelligents peuvent ajuster automatiquement les paramètres pour optimiser le confort et l'efficacité énergétique.
  • Les capteurs intelligents : Les capteurs avancés sont intégrés aux systèmes pour surveiller en temps réel les paramètres tels que la qualité de l'air, la température, l'humidité et la présence des occupants. Ces données sont utilisées pour ajuster les performances des systèmes, améliorer la qualité de l'air intérieur et optimiser la consommation d'énergie.
  • Les systèmes de stockage d'énergie : Les technologies de stockage d'énergie, telles que les batteries ou les systèmes thermiques, permettent de stocker l'énergie excédentaire produite par les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. Cela permet une utilisation plus efficace de l'électricité et une gestion optimisée de la demande.
  • L'intégration des énergies renouvelables : Les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation sont de plus en plus intégrés à des sources d'énergie renouvelable, comme les panneaux solaires, les éoliennes ou les pompes à chaleur géothermiques. Cela réduit la dépendance aux combustibles fossiles et favorise une utilisation plus durable de l'énergie.
  • Les interfaces utilisateur avancées : Les interfaces utilisateur intuitives, telles que les applications mobiles ou les systèmes de contrôle vocal, facilitent la gestion et le contrôle des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. Les occupants peuvent ajuster les paramètres, programmer des plages horaires ou recevoir des informations en temps réel pour optimiser le confort et l'efficacité.
  • La connectivité et l'Internet des objets : Les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation sont de plus en plus connectés, permettant la collecte et l'échange de données. Cela ouvre la voie à une gestion centralisée, à la surveillance à distance et à la coordination des différents systèmes pour une efficacité accrue.

Comment la prise de conscience croissante sur l'efficacité énergétique influence-t-elle le secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation ?

La prise de conscience croissante sur l'efficacité énergétique a un impact majeur sur le secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation.

En effet, les consommateurs sont de plus en plus soucieux de réduire leur empreinte carbone et de réaliser des économies d'énergie. Cette préoccupation croissante pousse les fabricants et les fournisseurs de services du secteur à proposer des solutions plus efficaces sur le plan énergétique. La demande croissante pour des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation écoénergétiques a stimulé l'innovation technologique. Les fabricants développent des produits plus économes en énergie, utilisant des technologies avancées telles que des capteurs intelligents, des systèmes de régulation automatique et des commandes programmables.

Comme mentionné précédemment, les normes et réglementations en matière d'efficacité énergétique ont été renforcées pour répondre à cette demande croissante. Les codes du bâtiment et les réglementations exigent des performances énergétiques plus élevées pour les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, ce qui incite les fabricants et les professionnels à se conformer à ces exigences.

Comment puis-je choisir le meilleur système de chauffage, ventilation et climatisation en 2023 ?

Lors de votre sélection du meilleur système de chauffage, ventilation et climatisation, il est important que vous preniez en compte plusieurs facteurs. Tout d'abord, évaluez attentivement vos besoins spécifiques en termes de chauffage, de ventilation et de climatisation, en considérant des éléments tels que la taille de votre espace, son emplacement, son niveau d'isolation et le nombre d'occupants.

L'efficacité énergétique est un autre critère clé à prendre en considération. Recherchez des systèmes dotés de hautes performances énergétiques, en consultant les étiquettes énergétiques et les certifications pertinentes. Portez une attention particulière à des indicateurs tels que l'indice de performance saisonnier (SEER) pour la climatisation, le coefficient de performance saisonnier (COP) pour le chauffage, ainsi que le rendement des échangeurs d'air pour la ventilation. N'oubliez pas de vérifier les réglementations et les normes locales relatives au chauffage, à la ventilation et à la climatisation. Assurez vous que le système que vous choisissez est conforme aux exigences en matière d'émissions, de réfrigérants et de certifications énergétiques applicables dans votre région

La qualité de l'air intérieur étant également essentielle, assurez vous que le système de chauffage, ventilation et climatisation que vous envisagez offre une filtration de haute qualité pour éliminer les particules fines, les allergènes et les polluants. Il peut être judicieux d'opter pour des systèmes de ventilation mécanique contrôlée qui garantissent un apport constant d'air frais tout en évacuant l'air vicié.

Pour finir, comparez les différentes options en termes de coût initial, de consommation d'énergie, d'entretien et de durabilité et n'hésitez pas à consulter des professionnels du secteur, tels que des installateurs ou des spécialistes en chauffage, ventilation et climatisation. Leurs connaissances et leur expertise peuvent vous aider à évaluer vos besoins spécifiques, à effectuer des calculs de charge thermique et à vous conseiller sur les meilleures options en fonction de votre situation.

Quelles sont les prévisions concernant l'évolution des coûts des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation en 2023 ?

Les prévisions concernant l'évolution des coûts des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation en 2023 varient en fonction de plusieurs facteurs. Cependant, certaines tendances générales peuvent être observées.

Tout d'abord, avec l'intégration croissante des technologies innovantes et des solutions de haute efficacité énergétique, on peut s'attendre à une augmentation des coûts initiaux d'installation des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation en 2023. Les nouvelles technologies, telles que les systèmes de climatisation à haut rendement, les pompes à chaleur géothermiques ou les systèmes de ventilation avancés, peuvent avoir des coûts d'acquisition plus élevés, mais offrent des économies d'énergie à long terme.

Par ailleurs, la disponibilité des matériaux de construction et des composants électroniques peut également influencer les coûts des systèmes de CVC en 2023. Les fluctuations des prix des matières premières et les problèmes d'approvisionnement peuvent entraîner des variations des coûts de production et, par conséquent, des prix des systèmes.

Cependant, il convient de noter que l'évolution des coûts peut également être influencée par des facteurs régionaux spécifiques. Les réglementations locales, les politiques énergétiques et les incitations gouvernementales peuvent avoir un impact sur les coûts des systèmes de CVC. Par exemple, des incitations financières ou des programmes de subventions peuvent réduire les coûts pour les consommateurs qui optent pour des systèmes plus économes en énergie.


En fin de compte, il est recommandé de consulter des professionnels du secteur du chauffage, de la ventilation et de la climatisation pour obtenir des estimations précises des coûts en fonction de vos besoins spécifiques. Ils pourront évaluer vos exigences, prendre en compte les facteurs régionaux et vous fournir des informations détaillées sur les coûts d'installation, de fonctionnement et d'entretien des systèmes de CVC en 2023.

Nos derniers articles

Vous aimerez aussi

5 conseils pour se démarquer quand on a un parcours professionnel atypique

Une recherche d’emploi est un processus qui peut s’avérer long et complexe. Mais décrocher un job quand on a un parcours atypique peut sembler d’autant plus difficile, pour ne pas dire impossible ! Et pourtant, nous allons voir dans cet article que votre différence est sûrement votre meilleur argument pour convaincre un recruteur de vous embaucher. Encore faut-il prendre conscience de ses atouts et savoir comment les mettre en valeur… Pour cela, nous vous dévoilerons 5 conseils destinés à valoriser votre profil professionnel atypique et à augmenter vos chances de vous faire recruter !

April 17, 2024

Créativité au travail : libérez votre potentiel innovant en 5 étapes !

Qui a dit que la créativité était réservée aux artistes ? Contrairement aux idées reçues, nous pouvons tous faire preuve d’inventivité, et ce, quel que soit notre métier. La créativité au travail est bien plus qu’une simple qualité ; c’est l’un des principaux moteurs de l’innovation et de la réussite professionnelle. Échappatoire à la routine, elle contribue à dynamiser notre quotidien professionnel et nous permet de gagner en compétences.

April 17, 2024

Aides financières à la rénovation énergétique : MaPrimeRénov, CEE, quelles évolutions en 2024 ?

Les dispositifs d’aides financières à la rénovation énergétique du bâtiment évoluent en 2024. En particulier, MaPrimeRénov’, mécanisme d’aide de l’Etatpermettant de financer la rénovation énergétique du logement, a fait l’objet d’importantes modifications. Faisons le point.

April 17, 2024